La vallée d'Ossau :              
                 Culture et Mémoire



Le grand coq de bruyère


 

Le grand Coq de bruyère ou grand tétras, est représenté en France par deux sous-espèces. L'une est propre aux Pyrénées, l'autre légèrement différente par la taille et les détails du plumage, vit dans les Alpes, le Jura et les Vosges.
   Ce bel oiseau à la livrée somptueuse est le géant de l'avifaune sédentaire de nos montagnes.
   Son aire de répartition se restreint un peu plus tous les jours (pistes forestières et pastorales, promeneurs, photographes,). Le Grand tétras oiseau extrêmement farouche et sauvage, se réfugie à la lisière supérieure des forêts les plus abruptes et les plus inaccessibles.

    Pendant la mauvaise saison le régime de l'Urogalle n'est pas très varié. Ce sont en effet à peu près exclusivement les aiguilles de pins ou de sapins qui le composent. De son bec puissante cisaille, il émonde aussi à l'occasion des hêtres, des érables ou d'autres arbres défeuillés; des genévriers et des arbrisseaux; broute des lichens, rafle les dernières baies desséchées.
   Au printemps, il apprécie vivement une nourriture plus riche, les tiges, les pousses, les fleurs sont absorbées en quantité. Parmi l'alimentation animale, les fourmis jouent un rôle très important.

   Le temps des pariades chez le grand tétras débute au mois d'avril, plus ou moins tôt selon le temps et les conditions locales, et dure approximativement de début mai à la mi-juin
   Les coqs de bruyère sont fidèles à leurs cantons où ils commencent à chanter avant de fréquenter les places "arènes" où vont se dérouler les parades.

     Identification

    Silhouette : sa tête se caractérise par un bec fort et par une caroncule rouge vif (excroissance charnue comme celle qui pend à la base du bec des dindons), très visible au-dessus de l’œil. Son dos est noir, les ailes brunes avec une tache blanche, le poitrail d’un vert bleu brillant et la queue arrondie est constituée de grandes plumes noires parsemées de taches blanches.

     Poids : 4 à 6 kg
      Envergure :
87 à 130 cm

     Habitat

    Le grand tétras, encore appelé coq de bruyère, est l’hôte des régions froides et boisées. Sédentaire dans les Pyrénées où il est bien représenté, il occupe la plupart des forêts de montagne, entre une altitude inférieure variant de 700 à 2 200 mètres et la lisière supérieure des forêts. Le grand tétras ne peut vivre que dans une nature intacte et préservée.

     Comportement

    Discret et très farouche, le grand tétras est difficile à observer, sauf pendant la période des amours au printemps. Son comportement est alors spectaculaire : les plumes de la queue redressées et déployées en demi-lune, il parade pour attirer les femelles.

     Régime alimentaire

    Le grand tétras est un végétarien qui se nourrit exclusivement de bourgeons, feuilles, graines et baies. L’hiver, il fait une grande consommation d’aiguilles de pins et de sapins.



Page d'accueil  |  La vallée d'Ossau  |  Plan du site  |  Préparer votre séjour
Chants d'Ossau  |  Danses d'Ossau  |  Littérature  |  Gastronomie  |  En savoir plus...