La vallée d'Ossau :              
                 Culture et Mémoire



Le Percnoptère d'Égypte


     Pour les Ossalois c'est : La Marie-Blanque (Marie la Blanche)
     Pour les Aspois c'est : Le buitre de la bugade (Le vautour de la lessive)
     Pour les Souletins c'est : Behidideko Emazate (La dame blanche du chemin des vaches)

Le percnoptère d'Égypte, encore appelé Vautour percnoptère, bénéficie dans le Moyen et Proche-Orient de respect de l'homme. Ce petit vautour s'aventure dans les villes et les villages, et cherche sa nourriture parmi les détritus des rues.

   Il ne répugne nullement à engloutir des excréments (c'est un " coprophage ") et divers débris d'animaux et végétaux, et son goût pour les cadavres est très prononcé. Il les dépèce et en nettoie le squelette jusqu'au dernier lambeau de chair.

   Cousin du vautour fauve, auquel il ne ressemble guère, le Percnoptère, au vol, évoque un peu la Cigogne, en raison de la disposition des marques noires et blanches de ses ailes.

   Dans l'Antiquité, les Égyptiens avaient fait du percnoptère le "purificateur sacré", référence certes à sa blancheur mais surtout à sa capacité à faire disparaître toute souillure, tout déchet susceptible de pourrir, fermenter, contaminer ou polluer.

   De près, le portrait est moins élégant quand vol, il a l'allure d'une grosse poule ou d'une dinde, et c'est souvent ainsi qu'il nous apparaît lorsqu'il dévore un animal écrasé, sur le bord de la route.


   Taille : 55 à 70 cm, 145 à 170 cm d'envergure

    Poids : 1.500 à 2.500 Kgr


     Répartition et habitat

   Le percnoptère niche donc en Afrique du nord et de l'ouest mais aussi sur le reste du pourtour méditerrannéen et dans une grande partie de l'Espagne.
   En France, quelques dizaines de couples subsistent dans les Pyrénées.


     Alimentation

   Ce vautour se nourrit tout d'abord de charognes et d'excréments mais aussi de détritus, ce qui l'a amené à se rapprocher des villes. Le percnoptère fait preuve d'originalité dans sa façon de manger les oeufs. Il utilise des pierres comme outil. Il les lache de son bec pour casser l'oeuf dont il mange ensuite le contenu.

      Reproduction

    L'aire de nidification est souvent installée dans un recoin rocheux. Elle est aménagée avec des branches et des déchets. Deux oeufs sont couvés pendant 45 jours, les jeunes prennent leur envol au bout de 75 à 90 jours.



Page d'accueil  |  La vallée d'Ossau  |  Plan du site  |  Préparer votre séjour
Chants d'Ossau  |  Danses d'Ossau  |  Littérature  |  Gastronomie  |  En savoir plus...