La vallée d'Ossau :              
                 Culture et Mémoire


A DIU PRAUBE CARNABAL
   

Adiu praube, praube, praube,
Adiu praube Carnabal,
Tu t'en bas e jou demouri
Jou demouri e tu t'en bas
Adiu praube, praube, praube
Adiu praube Carnaval !

Carnaval qu'ei un brave hòmi
Mes qu'ei un gourmand hastiau
S'a minjat toutes las tripes
Las saucisses e l'esquiau !
Adiu praube, praube, praube
Adiu praube Carnaval !

Tu te'n bas e jou demori
Torneràs entà nh'aute an.
Ô ! praubàs qui'n jou te plouri,
Tornaràs, mes non sèi quoan ?
Adiu praube, praube, praube
Adiu praube Carnaval !

Que haram d'aquestes aulhes
De toun beth ourganimen
Quoan n'auram que drin de broje
E drin d'oli escouen.
Adiu praube, praube, praube
Adiu praube Carnaval !

Carnaval qu'ei un brave hòmi
Mes qu'ei un foutut hastiau
M'a deishat las pòches boueytes
E lou bufet bèth drin malau !
Adiu praube, praube, praube
Adiu praube Carnaval !

Adieu pauvre, pauvre, pauvre,
Adieu pauvre Carnaval,
Tu t'en vas et je reste
Je reste et tu t'en vas
Adieu pauvre, pauvre, pauvre
Adieu pauvre Carnaval !

Carnaval est un brave homme
Mais c'est un gourmand répugnant
Il a mangé toutes les tripes
Les saucisses et l'échine !
Adieu pauvre, pauvre, pauvre
Adieu pauvre Carnaval !

Tu t'en vas et je reste
Tu reviendras l'an prochain.
Oh pauvre comme je te pleure !
Tu reviendras mais je ne sais quand !
Adieu pauvre, pauvre, pauvre
Adieu pauvre Carnaval !

Que ferons-nous de ces brebis,
De ta belle abondance
Quand nous n'aurons qu'un peu de bouillie,
Et un peu d'huile rance.
Adieu pauvre, pauvre, pauvre
Adieu pauvre Carnaval !

Carnaval est un brave homme
Mais c'est un gourmand répugnant
Il m'a laissé les poches vides
Et le buffet bien malade
Adieu pauvre, pauvre, pauvre
Adieu pauvre Carnaval !