La vallée d'Ossau :              
                 Culture et Mémoire


A DIU LA BÈRE MARGOTON

Adiu la bère Margoton !
Tu bas perde ton serbitou !
Jou bau partir, per lou Rey serbir.
Maudite sie la guèrre !
Dents sas amous, d'autan malurous,
Nou'n badou sus la tèrre !

Dens moun estat, bibi countent
Non mancabi d'or ni d'argen
De bèts chibaus, de riches cabaus, (1)
Segu de la tendresse
Tout qu'ei pergut, lou sort m'ei cadut
Moun Diu, quine tristesse !

Jou be' aimi, bé't aimarei
Margoton tan qué jou biurei.
Si't debi quita, bethlèu bau tourna
E penden la campanhe
Si i a papè, jou t'escriberei
Deu houns de l'Allemagne.

Qu'auras recoumedatious
E noubèles de mas amous
Toun noum au cap e Pierre signat
En letres d'or l'adresse
I aura dessus, tous mouts sian renduts
A ma bère mestresse.

Si'm mouri, bère Margoton
Aco sera deu mau d'amou,
Jou'n soy counten e per testamen
Bouy estar boutat en terre
E sus lou clot, que legen : Margot,
Ci-git moun amic Pierre ! "

Adieu la belle Margoton !
Tu vas perdre ton serviteur !
Je vais partir pour la Roi servir.
Maudite soit la guerre !
Dans ses amours, d'aussi malheureux
Ne sont nés sur la terre.

Dans mon état, je vivais content
Je ne manquais d'or ni d'argent
De beaux chevaux, de riches troupeaux
Sûr de la tendresse
J'ai tout perdu, le sort m'est échu
Mon Dieu quelle tristesse.

Je t'aime et je t'aimerai
Margoton tant que je vivrai.
Si je dois te quitter, bientôt je reviendrai
Et pendant la campagne,
S'il y a du papier, moi je t'écrirai
Du fond de l'Allemagne.

Tu auras des assurances
Et des nouvelles de mes amours.
Ton nom en tête, et Pierre en signature
En lettres d'or l'adresse
Il y aura dessus, que ces mots soient rendus
À ma belle maîtresse.

Si je meurs, belle Margoton
Ce sera du mal d'amour ;
J'en suis content et par testament,
Je veux être mis en terre,
Et sur le tombe que l'on lise : "Margot,
Ci-gît mon ami Pierre ! "


Despourrins

Page d'accueil  |  La vallée d'Ossau  |  Plan du site  |  Préparer votre séjour
Chants d'Ossau  |  Danses d'Ossau  |  Littérature  |  Gastronomie  |  En savoir plus...




Contact

www.ossau.org