La vallée d'Ossau :              
                 Culture et Mémoire


B E N´ÈRAN TRÈS SEGEDORS
   

Be n'èran tres segadors. (bis)
Se'n van segar tà Spanha. (bis)

Las haucetas n'an d'argent, (bis)
La punhada daurade. (bis)

Lo mei bèth qu'el lo mei joen. (bis)
Qu'el lo qui mei segava. (bis)

Segador, bèth segador, (bis)
Quant de garbas n'as ara ? (bis)

Vint-e-sèt o vint-e-ueit, (bis)
Si a trente n'arribava. (bis)

Segador, bèth segador, (bis)
Tornaràs ua auta annada ? (bis)

Madame deu President, (bis)
Suvant que'm paguetz ara ! (bis)

Bota la man au pochet, (bis)
Cent escuts d'aur que'u bailla. (bis)

Ils étaient trois moissonneurs.
S'en vont moissonner en Espagne..

Les faucilles ont en argent,
La poignée dorée.

Le plus beau c'est le plus jeune.
C'est celui qui moissonnait le plus.

Moissonneur, beau moissonneur,
Combien de gerbes as-tu maintenant ?

Vingt-sept ou vingt-huit,
Si ce n'est pas trente.

Moissonneur, beau moissonneur,
Reviendras-tu une autre année ?

Madame du Président,
Suivant ce que vous me paierez maintenant!

Elle met la main à sa poche,
Cent écus en or lui donne.