La vallée d'Ossau :              
                 Culture et Mémoire



B ÉROJE FLOU

Beroje flou, qu'anerey sus la prade
Quoan lou printemps, aura cassat l'hiber.
Jou qu'aymi tan a counfia ma pensade
En m'escoutan que parfumeras l'er.
En t'espian, quauque cop que sauneji
E dou me cô, s'embole la doulou.
Be sabès plà que loenh de tu m' abeji
Qu'ey  tan soufer ( bis)
O ma beroje flou.

L'estiu darrè, assedut sus l'erbete
Auprès de tu bieni amoureja
B'endenès plà lous dous sermens d'Anete
La cruèle qui boulè houleja
Helas despuch ma bite qu'ey brisade
Ere tabe que berse quauques plous
Si bien ta tu, l'ingrate tan aymade
Mesprese-la.( bis )
O ma beroje flou.

Nou digues pas a d'aquere bouladge
De que m'en bouy ta nou pas mes tourna
Douma mati que quiti lou biladge
Boy essaja de la poude oubligà
Que tournerey quoan poussen las cerises
Rèynes deus prats en d'aquere sesou
Car loenh de tu qu'ey lou cô qui se'm brise
Dinqu' au printemps. ( bis)
O ma beroje flou.

Jolie fleur, j'irai sur la plaine
Quand le printemps aura chassé l'hiver.
J'aime tant te confier mes pensées
En m' écoutant, tu parfumeras l'air.
En te regardant, parfois je rêve
Et de mon cœur s'envole la douleur.
Tu sais bien que loin de toi je m'ennuie
J'ai tant souffert (bis)
O ma jolie fleur.

L'été dernier, assis sur l'herbe
Auprès de toi, je venais courtiser
Tu entendais bien les doux serments d'Annette
La cruelle qui voulait badiner
Hélas, depuis ma vie est brisée
Elle aussi a versé quelques pleurs
Si elle vient vers toi, l'ingrate si aimée
Méprise-la (bis)
O, ma jolie fleur.

Ne dis pas à cette volage
Que je m'en vais pour ne plus revenir
Demain matin, je quitte le village
Je vais essayer de l'oublier
Je reviendrai quand poussent les cerises
Reine des prés en cette saison-là
Car loin de toi, j'ai le cœur qui se brise.
Jusqu'au printemps. (bis)
O ma jolie fleur