La vallée d'Ossau :              
                 Culture et Mémoire



C ANTO DEUS AUSSALES

Omis : A Be'n soun doun charmantes las
goujatos d'Aussau

Hemnos : en goadan las aulhos que
dansam per la haut

Amasso : que danson per la haut dab lous
beroys capulets rouys

Que danson per la haut las
goujatos d'Aussau

Omis : quan bachen per las planos dab
lous escloupets naus

Hemnos : De las bédé tan bèros lous
goujats soun malaus

Amasso : Lous goujats soun malaus
dequeyts béroys escloupets naus

Lous goujats soun malaus dous
capulets d'Aussau

Omis : que soun las amourétos dous
aulhès lous mey dous

Hemnos : que hèn las aulhérétos ta
goada lous moutous

Amasso : en goadan lous moutous sus la
mountanho qui flourech

Lous aulhès lous mey dous que
las hèn dus poutous.

Hommes : quelles sont donc charmantes les
femmes d'Ossau.

Femmes : en gardant les brebis nous
dansons par là-haut

Ensemble : elles dansent là-haut avec les
beaux capulets rouges

Elles dansent là-haut les
Jeunes filles d'Ossau

Hommes : lorsqu'elles descendent dans la plaine
avec leurs petits sabots neufs

Femmes : de les voir si belles les
jeunes gens sont malades

Ensemble : les jeunes hommes sont malades
de ces petits sabots neufs

Les jeunes hommes sont malades des
capuchons d'Ossau

Hommes : ce sont les amours des
bergers les plus doux

Femmes : que font les petites bergères pour
garder les moutons

Ensemble : en gardant les moutons dans la
montagne qui fleurit

Les bergers les plus doux leurs
donnent deux baisers.