La vallée d'Ossau :              
                 Culture et Mémoire



C RUELE NOU M'EN BOS AYMA

Cruèle nou m'en bos ayma
Perqu'e'm deches tan souspia
Loenh de soulatja mas penes
Sarres mas cadenes
Moun cô qu'ey yenat
Per  tu qui l'as charmat.

Ta beutat que'm a engajat
D'abe per tu tan d'amistat
Amuche'm drin de tendresse
Sies ma mestresse
Qu'at boulhes ou nou
Serèy toun aymadou.

Touns oelhous semblen dus lugras
Arre mey bèth que las toues mas
Per u moumen pren ma place
Bejes la disgrace
D'u praube goujat
Qui ayme chens esta aymat.

Puch qu'as per jou tan d'amistat
Nou t'es nade brigue troumpat
Quoique parechqui sebère
Podes crede encoère
Qu'interiouremen
Jou t'aymi tendremen.

Cruelle, tu ne veux pas m'aimer
Pourquoi me laisses-tu tant soupirer
Loin de soulager mes peines
Tu resserres mes chaînes
Mon cœur est à la torture
Pour  toi qui l'as charmé.

Ta beauté m'a engagé
A avoir pour toi tant d'amour
Montre-moi un peu de tendresse
Sois ma maîtresse
Que tu le veuilles ou non
Je serai ton amoureux.

Tes yeux semblent deux étoiles
Rien de plus beau que tes mains
Pour un moment prends ma place
Vois la disgrâce
D'un pauvre garçon
Qui aime sans être aimé.

Puisque tu as pour moi tant d'amitié
Tu n'as nullement à t'en repentir
Quoique je paraisse sévère
Tu peux croire encore
Qu'intérieurement
Je t'aime tendrement.