La vallée d'Ossau :              
                 Culture et Mémoire



D'AQUEYTS CHARMANS ENDRETS

D'aqueyts charmans endrets d'amor
Qui èran eus uelhs de cap Assou
Proche d'aquiu son las terras
D'Arbiôs, Arrens et Marsous
En aquet endret las bergères
Que lojon dab lous pastous.

En aquet endret tan charman
Penden los cinq mes de l'an
Qui pacajan las aulhetos
E los tendres anherous
Pastous en héyt d'amoretos
Qu'i serats toustem urous.

Quan roulabi en aquet quartier
Ua bergère qu' y abe
Quan lou ceu l'abè fourmado
Lountemss'yèro préparat
L'abèproupoursiounado
Per sa talhoe sa beutat

Tout dia de moun clarou
Que volé enténer lou sou
La so bouts ero e's mesclabo
Diu dab tant d'agradament
Que touts lous rouches semblabon
Esta en moubemen

De ces charmants endroits d'amour
Si plaisants vers Asson
Proches de là sont les terres
D'Arbéost, Arrens et Marsous.
Dans cet endroit les bergères
Logent avec les bergers

En cet endroit si charmant,
Pendant les cinq mois de l'année
Y paissent les brebis
Et les tendres agnelets.
Pasteurs, en fait d'amourettes
Vous y serez toujours heureux.

Quand je parcourais ce quartier
Il y avait une bergère ;
Quand le ciel l'avait formée,
Longtemps il s'y était préparé,
Il l'avait proportionnée
Pour sa taille et sa beauté.

Tous les jours, de mon hautbois
Elle voulait entendre le son.
Sa voix, à elle, se mêlait
Dieu avec tant d'harmonie
Que tous les rochers semblaient
S'animer.


Pierrine Gaston-Sacaze

Page d'accueil  |  La vallée d'Ossau  |  Plan du site  |  Préparer votre séjour
Chants d'Ossau  |  Danses d'Ossau  |  Littérature  |  Gastronomie  |  En savoir plus...




Contact

www.ossau.org