La vallée d'Ossau :              
                 Culture et Mémoire




E NTER LA ROCHE Y COUTRAS

Enter La Roche y Coutras (bis)
Toustems criden bathale Ailas !
Toustems criden bathale.

Lou rey Henric s'ey aprouchat (bis)
Dap toutes sas gens d'arme Ailas !
Dap toutes sas gens d'arme.

Mous de Joyousa qui ey dehens (bis)
Dits au rey si bau rende Ailas !
Dits au rey si bau rende.

Qui ey dounc aqueth simple cadet (bis)
Qui au rey dits si 's bau rendè Ailas !
Qui au rey dits si 's bau rendè.

Jou nou soy simple cadet (bis)
Jou soy duc de Joyousa Ailas !
Jou soy duc de Joyosa.

Lou rey hè punta sous canous (bis)
Lou loung de la muralhe Ailas !
Lou loung de la muralhe.

Au permé cop qui n'an tirat (bis)
Joyousa en tremoulabe Ailas !
Joyouse en tremoulabe.

Au segoun cop qui n'an tirat (bis)
Joyouse cadè a terre Ailas !
Joyouse cadè a terre.

Ailas, moun Diu, deus mes enfants (bis)
Tan jouens perde leur père Ailas !
Tan jouens perde leur père.

Bous auts qu'eus ne harats neurits (bis)
Per bère damisèle Ailas !
Per bère damisele.

Qouan lous maynats seran neurits (bis)
Seran souldats de guerre Ailas !
Seran souldats de guerre.

Qu'eus croumparan beths chibaus blancs (bis)
Oy la bride oy la sère Ailas !
Oy la bride oy la sère.

Se n'aniran per mounts e baus (bis)
Bentja la mourt deu père Ailas !
Bentja la mourt deu père.

Entre La Roche et Coutras
On crie toujours bataille Hélas !
On crie toujours bataille.

Le roi Henri s'est approché
Avec tous ses gens d'armes Hélas !
Avec tous ses gens d'armes.

Monsieur de Joyeuse y est dedans
Demande au roi s'il veut se rendre Hélas !
Demande au roi s'il veut se rendre.

Qui est donc se simple cadet
Qui demande au roi s'il veut se rendre Hélas !
Qui demande au roi s'il veut se rendre.

Je ne suis pas un simple cadet
Je suis le duc de Joyeuse Hélas !
Je suis le duc de Joyeuse.

Le roi fit pointer ses canons
Le long de la muraille Hélas !
Le long de la muraille.

Au premier coup qu'ils ont tiré
Joyeuse tremblait Hélas !
Joyeuse tremblait.

Au deuxième coup qu'ils ont tiré
Joyeuse tombe à terre Hélas !
Joyeuse tombe à terre.

Hélas, mon Dieu, de mes enfants
Si jeunes perdre leur père Hélas !
Si jeunes perdre leur père.

Vous autres vous les ferez élever
Par belle demoiselle Hélas !
Par belle demoiselle.

Quand les enfants seront élevés
Ils seront soldats de guerre Hélas !
Ils seront soldats de guerre.

On leur achètera de beaux chevaux blancs
Et la bride et la selle Hélas !
Et la bride et la selle.

Ils s'en iront par monts et par vaux
Venger la mort de leur père Hélas !
Venger la mort de leur père.


Pierrine Gaston-Sacaze

Texte original :


Page d'accueil  |  La vallée d'Ossau  |  Plan du site  |  Préparer votre séjour
Chants d'Ossau  |  Danses d'Ossau  |  Littérature  |  Gastronomie  |  En savoir plus...




Contact

    www.ossau.org

12