La vallée d'Ossau :              
                 Culture et Mémoire



L A HOUN DE LARUNS

A u pè d'aqueste houn tan bère
Sacaze, lou pay de las flous,
A paga moun tribut m'apère
Jou praube marchan de cansous.

L'or nou coule pas de ma bourse,
Jou nou souy qu'u gran mourt de set.
Coum coule l'aygue de la source,
Toutu que coule moun berset.

Mes u berset de qu'ey capable
Mes u berset de que pot serbi ?
Certes nou hera lou miracle
De cambia la boste aygue en bi !

Countetat'pe dounc de l'ayguete
Qui de la mountanhe bachè,
Pure coum si dab sa baguete
Moïse trucabe au rouchè.

Quoan d'or aqueste houn nou'p coste !
Béou l'aygue nou'p hera pas mau !
A la santat de qui nou'n gouste,
Brabe Counsilh municipau !

Au pied de cette fontaine si belle
Sacaze, le père des fleurs,
A payer mon tribut m'appelle,
Moi pauvre marchand de chansons.

L'or ne coule pas de ma bourse,
Je ne suis qu'un grand mort de soif.
Comme l'eau coule de la source,
Ainsi coule mon verset.

Mais un verset de quoi est-il capable
Un verset à quoi peut-il servir ?
Quand ce serait le plus admirable
Il ne changera pas votre eau en vin !

Contentez-vous donc de l'eau
Qui de la montagne descendait,
Pure comme si avec sa baguette
Moïse frappait au rocher.

Que d'or cette fontaine vous coûte !
Aujourd'hui l'eau ne vous fera pas mal !
A la santé de celui qui n'en goûte pas,
Brave Conseil municipal !


X. NAVARROT
A Gaston Sacaze qui m'abè démandat ue paraüle sus la nabère houn esllébade sus la place dé Laruns


Page d'accueil  |  La vallée d'Ossau  |  Plan du site  |  Préparer votre séjour
Chants d'Ossau  |  Danses d'Ossau  |  Littérature  |  Gastronomie  |  En savoir plus...


    www.ossau.org