La vallée d'Ossau :              
                 Culture et Mémoire




L A ROUSÉTO
Dédiade aus Botanistes

Sus aqueste coumete
Qui dounc t’a transpourtat ?
Tu brilhante rousette
Miracle de beutat ?
De qui tant de richesse,
De qui tant boune oulou ?
Qu'accuses la sagesse,
La mà deu Creadou.

Tu qui bius charmantine
Bit xens manqua d’esgards,
Tu qui bius ma flourine
Louenh deus curióus regardz.
James l’oelh de l’artiste
Nou t’eczaminarà,
La mà deu botaniste
James nou’t coelherà

Cepanden expoüsade
Quasímen entout sens,
Lèu seràs eshoelhade
Per l’ourage e lous bens.
Quaqué brilhés ta pure
Lou temps que-t ba flétrit
Arre dens la nature
Qui nou debie peri.

Hélàs ! de tu soulete
Nou ternirà l’esclat
Coum tu ma Timarete
Perderà sa beutat.
E la parque maudite
Dab soun fatal cisèu,
Lou hiu de la so bite
Que trencarà tròp lèu !

Sur ce petit mamelon
Qui donc t'a transportée
Brillante petite rose
Prodige de beauté ?
D’où te vient tant de richesse
D’où un si doux parfum ?
Il révèle la sagesse
L'œuvre du Créateur.

Tu vis charmante fleur
Pourtant sans être négligée
Tu vis petite fleur
Loin des regards curieux
Jamais l’œil de l'artiste
Ne t'observera
La main du botaniste
Jamais ne te cueillera.

Cependant dépourvue d'abri
Presque de tout côté
Bientôt tu seras effeuillée
Par l'orage et les vents
Quoique tu brilles si pure
Le temps va te flétrir
Il n'est rien dans la nature
Qui ne doive périr.

Hélas de toi seulette
Ne ternira l'éclat
Comme toi ma Timarette
Perdra sa beauté
Et la parque maudite
Avec son ciseau fatal
Le fil de sa vie
Tranchera trop tôt.


Pierrine Gaston SACAZE

Page d'accueil  |  La vallée d'Ossau  |  Plan du site  |  Préparer votre séjour
Chants d'Ossau  |  Danses d'Ossau  |  Littérature  |  Gastronomie  |  En savoir plus...



Contact

    www.ossau.org