La vallée d'Ossau :              
                 Culture et Mémoire



L ARUNS CAP DE MOUNTANHE

Laruns, cap de montanha (bis)
La nèu que'i tomba Ièu. (bis)

Los vaquèrs se'n devaran (bis)
Tau pèis de Bordet. (bis)

L'un qu'a plegat valisa (bis)
L'aute va plegar leu. (bis)

La purmèra jornada (bis)
Crotz de Busi se'n van. (bis)

A la borda d'Arriba (bis)
Aquiu que descargàn.(bis)

La segonda jornada (bis)
Dret au Pont-Long se'n van. (bis)

I a la retornada (bis)
Vila de Pau passàn. (bis)

Per i crompar gulhetas (bis)
Gulhetas i ribans. (bis)

Ta las joenas hilhàtas (bis)
Lo beroi mes de mai. (bis)

De Laruns que non n'èran (bis)
Ni non tanpec de Biost. (bis)

Deu Vic de haut que n'èran (bis)
De Gavas i de Gost. (bis)

Laruns, tête de la montagne
La neige y tombe tôt.

Les vachers en descendent
Pour le pays de Bordeaux.

L'un a fait sa valise
L'autre va la faire bientôt.

La première journée
Ils atteignent la croix de Buzy.

À la grange d'Arribe
Là ils déchargèrent.

La deuxième journée
Droit au Pont-Long s'en vont.

Et au retour
La ville de Pau, ils passèrent.

Pour y acheter des aiguilles
Des aiguilles et des rubans.

Pour les jeunes filles
Le joli mois de mai.

De Laruns ils n'étaient
Ni non plus de Béost.

Du Vic du haut, ils étaient
De Gabas et de Goust.