La vallée d'Ossau :              
                 Culture et Mémoire



L AS GALÈRAS DE SEVILHA

Arrepic

Lhevatz-ve lo vent de bisa,
Lhevatz-ve lo vent de mar.

Coplets

Armadas son las galèras,
Armadas son sus la mar ;
Lo nòble rei de Sevilha
Ei lo qui las hè marchar.

Sèt ans qu'an vogat sus l'aiga
Shen s jamei tèrra tocar.
Mes a la ueitau annada
De qué víver que mancà.

Lavetz los papagais minjan,
Qui tan plan saben parlar,
E los hasans qui, a l'auba,
E saben cantar tan clar.

Haut mosse, ditz lo pilòta,
Ara ei tu qui vam minjar.
Non haretz aquò monénher,
Car de jo qu'auratz pitiat.

Sus lo haut-bossac que puja
Tà véder se tèrra i a,
E la riba de Sevilha
Lavetz que ved clarejar.

Refrain

Levez-vous le vent de bise,
Levez-vous le vent de mer.

Couplets

Armées sont les galères,
Armées sont sur la mer ;
Le noble roi de Séville
C'est lui qui les fait aller.

Sept ans ont vogué sur l'eau
Sans jamais terre toucher.
Mais à la huitième année
Les vivres manquèrent.

Alors les perroquets mangent,
Qui si bien savent parler,
Et les coqs qui, à l'aube,
Savent si clair chanter.

Allez mousse, dit le pilote,
Maintenant c'est toi que nous allons manger.
Vous ne ferez pas cela messire,
Car de moi vous aurez pitié.

Sur le haut-boussac il monte
Pour voir si terre il y a,
Et la rive se Séville
Alors il voit briller.