La vallée d'Ossau :              
                 Culture et Mémoire



L OUS AUBRÈS

A la frescuro dous matis
A la punto dou dio
Per las carreros, lous camis
A la frescuro dous matis
Que'n ban a la punto dou dio

Aci qu'em lou brabes aubrès
Lous aubrès toustem a l'estaco
Au tribalh toustem lous purmes
Ta décha lous darrès,
Aci qu'em lou brabes aubrès
Chens pou ni taco

Arcussats chens pou au brumalh
E per esta chens so ni malho
Que se'm bam dé doro au tribalh
Arcussats chens pou au brumalh
En ta neuri hemble canalho

Toustem countens, toustem balens
Talhats a médicho payèro
Toustem countens, toustem balens
De bibe nous autes qu'em countens
Frays de coumbat et de gayèro

A la fraîcheur des matins
A la pointe du jour
Par les rues, les chemins
A la fraîcheur des matins
Ils vont à la pointe du jour..

Ici nous sommes les braves ouvriers,
Les ouvriers toujours à l'attache,
Au travail toujours premiers,
Pour laisser les derniers
Ici nous sommes les braves ouvriers,
Sans peur ni tache

Retroussés sans peur des nuages
Et pour être sans argent ni maille
On s'en va tôt au travail
Retroussés sans peur des nuages
Pour nourrir femme canaille

Toujours contents, toujours vaillants,
Taillés de même vêture
Toujours contents, toujours vaillants,
De vivre on est contents
Frères de combat et de fêtes