M A BITE ABANS QUIN ERE DOUCE

MA VIE AUPARAVANT COMME ELLE ETAIT DOUCE

Ma bite abans quin ère douce
 N'abi ni pène ni doulou
 Calmabi quin chagri qu'estousse
Dap drin de bi de Jurançou.

Qu'en bébi mantue bouteilhe
Qu'ère ta bou !...Souben pourtan
Coum mé dabe trop sus l'aureilhe
Qué préferabi lou de Gan.

Adare quine différence
Ni de Gan, ni dé Jurançou
Nou poden calma ma soufrence
Nou pensi plus qu'a moun amou.

Ma vie auparavant comme elle était douce
Je n'avais ni peine ni douleur.
Je calmais quelque chagrin que ce soit
Avec un peu de vin de Jurançon..

J'en buvais maintes bouteilles
Il était si bon ! Souvent pourtant
Comme il me donnait trop sur l'oreille
Je préférais celui de Gan.

Maintenant quelle différence !
Ni vin de Gan ni vin de Jurançon
Ne peuvent calmer ma souffrance
Je ne pense plus qu'à mon amour..


Eusèbe Picot