La vallée d'Ossau :              
                 Culture et Mémoire



MATI IHÈVA LA JANA

M atin Ihèva la Jana (bis)
Matin de bon matin.

Arrepic

Lafaridondèna
Autorn deu cujalar
Dondèna lanlà

Matin suu pont d'aubeta (bis)
Sus la punta deu jorn.

Que se'n pren sa crucheta (bis)
Duas bras d'abans jorn.

Suu camin la i demoran (bis)
Tres jolis amoureux.

L'un que'u ditz : « Adiu nina (bis)
Laute : « Adiu la mia amor

L'aute la geta a l'aiga (bis)
A rneda de peishon.

Èra tan leugereta (bis)
Negada non s'ei non.

Era s'ei ribalada (bis)
Devath un pomèr doç.

Pomèr, Diu que't benage (bis)
Bas tu donc hèras flors !

Mes non pas tant enqüèra (bis)
Com au men cor d'amors.

De bon matin se lève la Jeanne
Matin de bon matin..

Refrain

Lafaridondaine
Autour de la cabane
Dondaine lanla.

Matin à la pointe de l'aube
À la pointe du jour.

Elle prend sa cruchette
Deux heures avant jour.

Sur son chemin l'attendent
Trois jolis amoureux.

L'un lui dit : « Adieu petite »
L'autre : « Adieu mon amour »

L'autre la jette à l'eau
Comme si elle était un poisson.

Elle était si légère
Noyée elle ne s'est pas, non.

Elle s'est arrimée
Dessous un pommier doux.

Pommier, que Dieu te bénisse
Que tu as beaucoup de fleurs !

Mais pas autant encore
Que dans mon cœur (il y a) d'amours.