La vallée d'Ossau :              
                 Culture et Mémoire



MOUN PAY QUE M'A MARIDADE
1
Moun pay que m'a maridade (bis)
La male ore debè esta. (bis)

Que m'en a balhade à u homi
Que n'a ni roumen ni blat.

Que n'abè que très aulhotes
Toutes trés hens u cledat.

L'ue qu'ère guterdouse
L'aude abè lou pè coupat.

L'aude nou s'y bedè brigue
Que cadè de tout coustat.

Atau qu'ey la desfourtune
De l'homi mau maridat.

Qu'a las culotes traucades (bis)
E lous esclops desgansoulats.(bis)

Mon père m'a mariée
Ce devait être la mauvaise heure

Il m'a donné un homme
Qui n'a ni froment ni blé.

Qui n'avait que trois brebis
Toutes trois dans le bercail.

L'une était goitreuse
L'autre avait le pied coupé.

L'autre n'y voyait goutte
Et tombait de tout côté.

Ainsi est l'infortune
De l'homme mal marié.

Il a les culottes trouées
Et les sabots sans empeignes.