La vallée d'Ossau :              
                 Culture et Mémoire



PASTOUS DE LA BOURGADE

Pastous de la bourgade
Digatz-me la bertat :
S'èi l'anesco esgarado
Dehens bôste cledat.

Lountems a l'èi pergudo
Non la poish rencontra.
Si leu non m'ei rendudo
Be'm calerà ploura.

De boste cabanado
Nou j'a abut nat aulhèr
Qui nou l'aje estimade
Coum la qui mei balè.

Per conserba sa raço
Anhèths bouli neuri
Si eths e'u ressemblabo
Jujats de mon chegrin.

Mon Diu quino fortuno
Si la poudi trouba
Quan de sau chens rancuno
La'u hari abala.

Si se m'ei empenado
Per oun la descoubi ?
Si s'ei eicherbigado
Près d'ero bau mouri.

Bergers de la bourgade
Dites-moi la vérité :
Si j'ai l'agnelle égarée
Dans votre enclos.

Il y a longtemps que je l'ai perdue
Je ne peux la retrouver.
Si bientôt elle ne m'est rendue
Il me faudra pleurer.

Des gens qui sont passés dans votre cabane
Il n'y a eu aucun berger
Qui ne l'ait estimée
Comme celle qui valait le plus.

Pour conserver sa race
Des agneaux d'elle je voulais nourrir
S'ils lui ressemblaient
Jugez de mon chagrin.

Mon Dieu quelle bonne fortune
Si je pouvais la retrouver
Combien de sel sans rancune
Je lui ferai avaler.

Si elle s'est perdue dans les rochers
Par où la découvrir ?
Si elle s'est abîmée
Près d'elle je vais mourir.