La vallée d'Ossau :              
                 Culture et Mémoire




PLA POUDOU TRUCA L'HORE

Pla poudou truca l’hore
Oun m’apary d’ayma,
Quoan per û faüs dehore
You’m lechèy embmma !
Aü malés qui’m dehore
Nou’m sèy accoustnma.

Ay dé you, malurouse,
Bictime deüs amous !
Trop m’ey la bite affrouse,
Nou y trobi qu’amarous.
0 mourt ! b’ès peressouse
A trenca mas doulous.

La mie ame doulente,
Cintade dé terrou,
Nou bet chens espoubente
La noueyt ni la clarou,
Et lou sort qui’m turmente
Qué'm maque dab furou.

Hilhotes fadeyades
Aütan coum n’èri you,
Si’p disén adourades,
N’at beyat chens freyou,
Tan y a lengues daürades
Dab male intentiou.

Elle fit bien de sonner, l'heure
Où il m'arriva d'aimer,
Quand par un faux dehors
Je me laissai séduire !
Au chagrin qui me dévore
Je ne sais pas m'accoutumer

Ah ! malheureuse,
Victimes des amours !
La vie m'est trop affreuse,
Je n'y trouve qu’amertume.
0 mort ! que tu es paresseuse
A trancher mes douleurs.

Mon âme dolente,
Environnée de terreur,
Ne voit sans épouvante
La nuit ni la clarté,
Et le sort qui me tourmente
M'accable avec fureur.

Jeunes filles adulées
Autant que je l'étais,
Si l'on vous dit adorées,
Ne le voyez pas sans frayeur,
Tant il y a de langues dorées,
Avec mauvaise intention.


Lamolère

Page d'accueil  |  La vallée d'Ossau  |  Plan du site  |  Préparer votre séjour
Chants d'Ossau  |  Danses d'Ossau  |  Littérature  |  Gastronomie  |  En savoir plus...


    www.ossau.org