La vallée d'Ossau :              
                 Culture et Mémoire




BENTE-SAINGRIS.

Qui nou couneich lou yuramen d'HENRIC.
Bente-Saingris !... mes coum n' y a hère chic
Qui saben d'oùn poudou proubiene
Aquet yurou ; you que pap' baü appréne.

Quoan deü Béarn Henric débou sourti,
Ue youenne paysanne qu'aymabe
Que biencou taü bède parti :
Jeanne SAINGRIS (ataü que sapérabe)
De chagri qu'es pensa mouri.
La doulou d'aquère maynade,
Et sa taille bet drin eslade,
Gatye biben de soun amou,
A d'Henric hasen coumpassiou.
De la quitta n'abé pas lou couratye.
Mes sa may que l'atten, la Glori qu'a parlat,
Praübe Jeanne ! belleü que fini lou coumbat......
HENRIC, aüs espartits (*) qu'eü tiengou taü lengatye :
» Adiü SAINGRIS !... de tu toustem qu'em soubienrey,
» Et per BENTE-SAINGRIS, toustem qué yurerey ! »

Qui ne connaît le jurement d'Henri,
Ventre-Saingris !... mais comme il y en a fort peu.
Qui sachent d'où peut provenir
Ce juron, je vais vous l'apprendre.

Quand du Béarn Henri dût sortir,
Une jeune paysanne qu'il aimait,
Vint pour le voir partir :
Jeanne SAINGRIS (c'est ainsi qu'elle s'appelait),
De chagrin pensa mourir.
La douleur de cette jeune fille,
Et sa taille un peu enflée,
Gage vivant de son amour,
A Henri faisait compassion.
De la quitter il n'avait pas le courage.....
Mais sa mère l'attend ; la gloire a parlé,
Pauvre Jeanne, bientôt a fini le combat.
HENRI, en partant, lui tint ce langage :
« Adieu Saingris !... de toi toujours je me souviendrai,
» Et par VENTRE-SAINGRIS, toujours je jurerai ! »


E. VIGNANCOUR.

Page d'accueil  |  La vallée d'Ossau  |  Plan du site  |  Préparer votre séjour
Chants d'Ossau  |  Danses d'Ossau  |  Littérature  |  Gastronomie  |  En savoir plus...




Contact

    www.ossau.org