La vallée d'Ossau :              
                 Culture et Mémoire



SALUT BIARN

Biarn, Biarn, cantem ta glori
Cantem lou cèu, tout coustelat
Hem en ta tu gran batabori
Cantem tous gabes estiglats
Cantem Henricou lou gran sage
Qui a boulut que cade paysa
Hique garie au poutadge
Cade dimenje en ta drin hestéja.

Repic

Salut Biarn, terre d'abounde
Merbelhe deu mounde
Salut, salut, pays d'aunou
Deu mieydie qu'es tu la flou
Toun bèth cèu blu,
Toun ayre pur e tas mountanhes
Hiquen dehens lou cô, pats e gaujou
Salut, salut, bères mountanhes
Salut Biarn, salut à tu.

Aci qu'ey Pau, bile majoure
La fièro dauno a milo amous
Qui porto sa bèro couroune
De monumens mirabilhous !
Au sos pès lou gabe saubatje
Si droumilhous e leu mourden
Pressat qu'en ba ha soun gran biatje
En estiran u loung ruban d'argen.

Salies, Ayges Bounos
Ayges Caudos e Sent Cristau
Bérojes hades bet drin bounes
Qu'abets saubat mantu malau
Biarn, si tu goareches l'amo
En ne tiran toute amarou
Taus malurous, qu'es uo aramo
Cassos deu cos la rouje doulou.

B'en soun doun bères las mountines
Quan an lou capulet de nèu
U soul crit sort de las poutrines
A ! quin enluguernous tableu »
Au soum lous capuchs que lugréjen
Dehens u ahoalh de coulous
De las baléos que partéchen
Dab la brumo las cantos deus pastous.

De Lembéjo a Peyrehourade
E de Garli en t'Anèu
Partout la terre qu'ey cargade
De berdure e de sendou
Aci baques, aci anhères
Aci roumen, aquiu bou bî
Cret me Biarnes goarde tas terres
Jure per Diu de demourat aci !

Béarn, Béarn, chantons ta gloire,
Chantons ton ciel, tes coteaux,
Faisons pour toi grand charivari
Chantons tes gaves scintillants
Chantons Henri, le grand sage,
Qui a voulu que chaque paysan
Mette la poule au potage
Chaque dimanche pour un peu festoyer.

Refrain

Salut Béarn terre d'abondance,
Merveille du monde,
Salut, salut pays d'honneur,
Du Midi tu es la fleur.
Ton beau ciel bleu,
Ton air pur et tes montagnes
Mettent dans le cœur paix et gaîté.
Salut, salut belles montagnes
Salut Béarn, salut à toi.

Ici est Pau ville majeure.
La fière Dame à mille amours
Qui porte sa belle couronne
De monuments merveilleux !
A ses pieds le gave sauvage
Si endormi et vite mordant,
Pressé s'en va faire son grand voyage
En étirant un long ruban d'argent.

Salut Salies, Eaux-Bonnes,
Et Eaux-Chaudes et Saint-Cristau,
Belles fées bien bonnes,
Vous avez sauvé bien des malades.
Béarn si tu guéris l'âme
En retirant toute amertume,
Aux malheureux tu es une branche,
Tu chasses du cœur la rouge douleur.

Qu'elles sont belles les montagnes
Quand elles ont le capuchon de neige
Un seul cri sort des poitrines :
« Ah quel éblouissant tableau »
En haut les coiffes reluisent
Dans une foule de couleurs,
Des vallées partent
Avec la brume les chants des bergers.

De Lembeye à Peyrehorade
Et de Garlin à Anéou,
Partout la terre est chargée
De verdeur et de senteur.
Ici vaches, là agnelles,
Ici blé, là bon vin,
Crois-moi Béarnais, garde tes terres
Jure par Dieu de rester ici !