La vallée d'Ossau :              
                 Culture et Mémoire




SI PASSABOS PER CAMFRANQ

Si passabos per Camfranq
Aré eu mandem au sargean
E a Jan Pierro de Lassalo
Per ço qui ey brabe garsou
Quan parti daban la hallo
Laruns qu'èro tout en plous

Lou printems que n' ey passat
E l'estiu qu'ey abançat
E la roso muscadéto
Qu'a pergudo la coulou
E la timide briuléto
Que nou da plus nado aulou

Si passabos a Camfranq
Coumplimentem a Crasmancq
A Jan Pierro de Lassalo
E touts lous sos coumpanhous
Quan passan daban la hallo
Laruns qu' èro tout en plous

Deus de Bioust bouli parla
Permissiou si-eus boulem da
De Lahorgo e Lahourguéto
E Jan de Casamajou
Coum la béudo palouméto
Atau plouro soun amou

D'autes jou nou sey perqué
Lous d'Arrougè, de Begbédé
Quan quitat lour patrimoni
Per ana serbi leu roé
Aquets qu'an per capitèni
Lou noble mous de Peyre

Mous de Peyre que bien préga
De'b boule lheu retira
Que quitets aquéros terros
T'au pays oun p'ets neurits
Que sinou aqueste guerros
Que nou'b dèchem nat ardit

Mous enfans consoulem nous
De toutes afectious
De noustes pères e mères
De noustes frays e sos
E las joénos heyrétèros
Qui pourtats dens bostes cos

Si tu passais par Canfranc
Redemandions nous au sergent
Et à Jean Pierre Lassalle
Car il est brave garçon
Quand il partit devant la halle
Laruns était tout en pleurs.

Le printemps est passé
Et l'été est avancé
Et la rose bien féminine
A perdu sa couleur
Et la timide violette
Ne donne plus aucune odeur

Si tu passais par Canfranc
Compliments à Crasmen
A Jean Pierre Lassalle
Et tous ses compagnons
Quand ils passèrent devant la hale
Laruns était tout en pleurs

De ceux de Béost je voulais parler
Permission si nous voulons leur donner
Le Lahorgue et Lafourguette
Et Jean Casamajou
Comme le veuve palombe
Comme ça pleure son amour

D'autre, je ne sais pourquoi
Ceux d'Arrougé, de Beigbeder
Ont quitté leur patrimoine
Pour aller servir le roi
Ceux-là ont pour capitaine
Le noble monsieur Peyré

Monsieur Peyré vient demander
De vouloir vous retirer
Que vous quittiez ces terres
Pour le pays où vous vous nourrissez
Qu'autrement avec les guerres
Nous vous laissons sans argent

Mes enfants consolons nous
De toutes affections
De nos pères et mères
De nos frères et sœurs
Et les jeunes héritières
Que vous portez en vos cœurs


Pierrine Gaston Sacaze

Page d'accueil  |  La vallée d'Ossau  |  Plan du site  |  Préparer votre séjour
Chants d'Ossau  |  Danses d'Ossau  |  Littérature  |  Gastronomie  |  En savoir plus...




Contact

    www.ossau.org