La vallée d'Ossau :              
                    Culture, et Mémoire.




LOUIS Dit : LE XIeme


 


ans ses ennuis, Louis dit le onzième,
D’Aspe, un beau jour, prit le riant chemin,
Et, dans Escot, posant son diadème,
Vint à Sarrance, en humble pèlerin.
Des montagnards s'inclinaient sur les pierres
Où le monarque aussi s'agenouilla.
De part et d'autre, ayez donc les prières
Qu'à Notre-Dame on adressa.

CHŒUR DE MONTAGNARDS.

Vous, qui dissipez les orages,
Du matin céleste flambeau,
Guidez aux meilleurs pâturages
Chaque pasteur et son troupeau.
De nos brebis, de nos génisses
Écartez les ours et les loups
Vous en recevrez les prémices.
Reine des cieux, priez pour nous ?

LOUIS XI.

Du fils de Dieu, toute puissante mère.
Qui de son trône occupez la moitié,
Du haut des cieux, jetez sur ma misère
Et sur la France, un regard de pitié.
Dans le malheur, hélas ! qui m'environne,
Faible et contrit je viens, à vos genoux,
Courber un front meurtri par sa couronne.
Reine des cieux, priez pour nous ?

UNE JEUNE FILLE.

Mon fiancé, Souveraine des Anges,
Poursuit l'isard que sa main vous promet.
Pour lui je crains l'Anie et ses louanges,
Et le démon qui trône à son sommet. Les Aspois placent sur le pic d'Anie un démon, qu'ils nomment l'Homme rouge.
Du beau chasseur la trop coupable amie
N'ose implorer votre fils radieux
Mais à vos pieds je me sens plus hardie.
Priez pour nous, reine des cieux !

LOUIS XI

Des grands vassaux les funestes cabales
Perdent la France, et, pour en triompher,
Mon frère, hélas dans leurs mains féodales,
Est un tison qu'il me faut étouffer !
Vous le savez, sans tromper ni surfaire,
A tous les saints je solde tous mes vœux.
Pour cette mort je voue un monastère.
Priez pour nous, reine des cieux !

CHΠUR DE MONTAGNARDS.

Vous, qui dissipez les orages,
Du matin céleste flambeau,
Guidez aux meilleurs pâturages
Chaque pasteur et son troupeau.
De nos brebis, de nos génisses
Écartez les ours et les loups
Vous en recevrez les prémices.
Reine des cieux, priez pour nous ?

UN MONTAGNARD.

A votre autel je venais le suspendre
Ce voile d'or dans Oloron ravi,
Quand deux archers ont voulu le reprendre.
Mais de leur sang le gave s'est rougi.
C'était mon droit j'avais passé la penne,
Et notre for me protégeait contre eux.
Pourtant je plains leur âme dans la peine.
Priez pour eux, reine des cieux !

LOUIS XI.

Charles unit le mépris à l'injure.
Par mes serments, un jour, je l'endormis
Et je pourrais, à l'aide d'un parjure,
En le perdant, sauver tous nos amis.
A tous mes vœux si l'on m'a vu fidèle,
Pour cette mort je serais généreux
Du Bourguignon voulez-vous la chapelle
Priez pour nous, reine des cieux !

CHŒUR DE MONTAGNARDS.

Vous, qui dissipez les orages,
Du matin céleste flambeau,
Guidez aux meilleurs pâturages
Chaque pasteur et son troupeau.
De nos brebis, de nos génisses
Écartez les ours et les loups
Vous en recevrez les prémices.
Reine des cieux, priez pour nous ?

   Sources

  • J.-F. SAMAZEUILH, Voyage de Bayonne aux E-Bonnes et E-Chaudes, Imprimerie,de V.Lamaignère, Bayonne, 1858


Page d'accueil  |  La vallée d'Ossau  |  Plan du site  |  Préparer votre séjour
Chants d'Ossau  |  Danses d'Ossau  |  Littérature  |  Gastronomie  |  En savoir plus...



Contact