La vallée d'Ossau :              
                    Culture, et Mémoire.




Fondation du Monastère
STE-CHRISTINE




a conquête de la vicomté de Dax ne fut qu'un jeu pour la bravoure de Gaston. Il se plaisait sur tout aux grandes guerres contre les sectateurs de Mahomet et c'est pourquoi on le vit franchir plusieurs fois les Pyrénées pour aller combattre les Maures, en Espagne.
     A cette occasion, il conçut le projet de former plusieurs établissements d'une importance extrême pour les pèlerins, les voyageurs et les guerriers qui devaient, eux aussi, traverser nos montagnes. Les Alpes avaient déjà, depuis un siècle, le célèbre hôpital de S.-Bernard, la Soule avait Sainte-Engrace ; par les soins de notre illustre vicomte, les Pyrénées virent s'élever plusieurs hôtelleries semblables, sous les auspices de la charité et de la religion.
     Le premier de ces établissements, celui qui fut comme un chef-d'ordre, une Maison-Mère, c'est le monastère de Ste-Christine, situé non loin de Somport. au haut du la vallée d'Aspe, mais dans le royaume d'Aragon. La Légende raconte que l'on voulut d'abord bâtir ce monastère sur la limite même qui sépare la France de l'Espagne. Les ouvriers en jetaient les fondements, quand un ramier parut, portant dans son bec une petite croix, et alla se reposer sur un buisson voisin.
     On courut vers lui ; mais l'innocent oiseau, s'éloignant d'arbre en arbre, s'enfonçait de plus en plus dans la gorge qui descend vers l'Aragon. Enfin, il s'arrêta et laissa tomber sa petite croix :
    c'est là qu'on bâtit le monastère.
     Les religieux de S. Benoit en furent les premiers habitants. Gaston IV les y remplaça par les chanoines réguliers de S. Augustin. Il en fit un hôpital général que le Pape Innocent III appelait, dans la suite, l'un des trois de l'univers : unum de tribus mündi.
     Cet hôpital eut bientôt des succursales dans toute l'Espagne, en Gascogne, jusqu'à la Hongrie et la Bohême. Il nous suffira de parler de celles qui furent fondées dans le Diocèse d'Oloron.

   Sources

  • M. l'Abbé MENJOULET, CHRONIQUE DU DIOCÈSE ET DU PAYS DOLORON, Imprimerie LAFON, PAU, 1864.


Page d'accueil  |  La vallée d'Ossau  |  Plan du site  |  Préparer votre séjour
Chants d'Ossau  |  Danses d'Ossau  |  Littérature  |  Gastronomie  |  En savoir plus...



Contact