La vallée d'Ossau :              
                 Culture et Mémoire





LISTE DES MOUSQUETAIRES
Béarnais - Basques

     La fortune du premier comte de Troisvilles attira aux mousquetaires un certain nombre de gentilshommes béarnais et basques. Voici la liste de ceux dont nous avons pu retrouver les noms :

  • Jacques de Terride, seigneur de Labenne et de Floris, mousquetaire en 1624; à l'attaque du Pas-de-Suze, il fut blessé d'un coup de mousquet à l'épaule gauche et resta estropié.
  • Fortis d'Auga, Cyrus de Camps et Isaac de Baas, mousquetaires en 1633. Ce dernier fut, comme on l'a vu, sous-lieutenant de la compagnie du mois de janvier 1657 au mois de mai 1658.
  • Charles de Larralde, mousquetaire vers 1635 ; il fut ensuite capitaine au régiment du Havre et servit plus de 30 ans.
  • Jean de Lagarrigue, de Thèze, sergent de la compagnie, Mestre de camp du régiment de Languedoc, fut admis aux mousquetaires, vers 1635.
  • François d'Espalungue, mousquetaire, fut nommé capitaine au régiment de Bellebrune en 1636, puis gentilhomme servant du roi.
  • David de Marmont, mai 1640.
  • Pierre de Saint-Jean, mai 1640.
  • Jean de Lanne, mai 1640.
  • Pierre de Forbet, 1659-1661.
  • Jean‑Arnaud de Terride, seigneur de Floris, dit le vicomte de Terride-Floris, né en 1639, prit du service à 18 ans, dans la compagnie du cardinal Mazarin, devenue 2e compagnie des mousquetaires en 1660 ; il fut ensuite capitaine au régiment de Turenne, puis colonel d'un régiment.
  • M. de Caumia-Baillenx, dit d'Andrein, mousquetaire, fut nommé lieutenant au régiment Royal en 1663.
  • Arnaud de La Salle, seigneur d'lzeste et de Gurmençon, 1671.
  • Jean de Casedepats, abbé de Bilhères, 1663-1671.
  • Etienne de Terride, dit de Monlong, enseigne de la Colonelle du régiment de Schomberg en 1667, servit depuis dans la 2e compagnie des mousquetaires, et fit partie du détachement envoyé à Candie. Il y mourut le 28 juin 1669, d'une blessure à la tête.
  • Henri d'Abbadie, abbé de Bastanès, mousquetaire de la 1re compagnie, fut nommé lieutenant d'une compagnie de chevaux-légers en 1673.
  • Jacques de Casamajor, seigneur de Gestas, mousquetaire de la 2e compagnie, obtint un brevet de capitaine dans les Bandes béarnaises, en 1673.
  • Jean-François d'Esquille-La Garde, vers 1675.
  • Daniel de Martin, seigneur de Domec de Lucq et de Belluix de Morlanne, mousquetaire en mars 1676.
  • Bertrand d'Arnaudat, seigneur de Cassagne en 1678.
  • Abraham-Joseph de Casenave, mousquetaire du roi le 16 septembre 1670, était aide-major de la 1re compagnie en 1670-1687.
  • Jean de Terride, dit le chevalier d'Artigolles, né vers 1665, servit longtemps dans la 1re compagnie. Son fils, Pierre de Terride, seigneur du Hillaut, fut aussi admis dans la même compagnie, et y mourut.
  • Arnaud de Claverie de Lahourcade, mousquetaire en 1685-1693, était, de 1709 à 1718, chevalier de Saint-Louis et lieutenant-colonel du régiment de Médoc.
  • Jean de Baradat, brigadier, 1694-1703.
  • Armand de Caumia-Baillenx, seigneur de Baillenx et d'Andrein, entra dans la 1re compagnie en 1697, et fut nommé capitaine au régiment de Montlévrier, trois ans plus tard.
  • Henri-Bernard, comte, puis, marquis de Lons, mousquetaire noir, nommé capitaine de dragons au régiment d'Avaray le 5 février 1701, et lieutenant du roi en Navarre et Béarn, en 1717.
  • Pierre de Camou-Lagarde, seigneur de Parenties, ancien page de la petite écurie, était officier aux mousquetaires en 1700.
  • Jacques de Terride, seigneur de Barinque et d'Escurès, mousquetaire en 1710-1725, mourut en 1754.
  • Guillaume de Larroque, mestre de camp de cavalerie, ancien enseigne de la 1re compagnie des mousquetaires, 1730.
  • Barthélemy de Canton, ancien mousquetaire, 1722.
  • En 1716-1720, la 1re compagnie, commandée par Joseph de Montesquiou, comte d'Artagnan, avait dans ses rangs :
  • Armand-Jean de Mont-Réal, dit de Moneins, comte de Troisvilles, marquis de Moneins, vicomte de Tardets, baron de Montory, seigneur de Domezain, Barcus et autres lieux, grand sénéchal de Navarre, capitaine châtelain de Mauléon et gouverneur du pays de Soule, premier enseigne; puis sous-lieutenant de la compagnie, démissionnaire le 8 décembre 1727.
  • Charles de Saint-Martin, seigneur de Saint-Martin de Larressorre, ancien page de la petite écurie, maréchal des logis. On le trouve déjà qualifié officier des mousquetaires du roi le 16 décembre 1701. Blessé au siège de Mons, il fut, depuis, chevalier de Saint-Louis et mestre de camp d'un régiment de cavalerie.
  • Pierre de Saint-Martin, seigneur de Saint-Martin de Janitz, sous-brigadier.
  • Jacques de Casamajor de Jasses, depuis marquis de Jasses, pourvu le 21 août 1721 d'une charge de conseiller au parlement de Navarre, et nommé président à mortier au même parlement le 19 juillet 1731.
  • Alexis, chevalier de Haraneder.
  • Jean de Larralde, baron de Harriette ; il avait d'abord fait partie de la 2e compagnie.
  • Jean-Baptiste de La Lande-Favas, ensuite chevalier de Saint-Louis et lieutenant-colonel du régiment de Chambo.
  • Gilbert de Mont-Réal-Moneins d'Armendarits, seigneur de la Salle de Saint-Palais, depuis chevalier de Saint-Louis et capitaine de grenadiers au régiment de La Sarre.
  • M. d'Armendarits d'Arberats. Paul d'Armendarits d'Arberats, ou Jean, son frère, chevalier de Saint-Louis les deux moururent en la même année, à l'armée d'Allemagne.
  • M. de Vic.
  • M. de Navailles.
  • M. de Casenave, en 1729.
  • M. de Gassion, en 1729.
  • Jean-Henri-Josué de Baas de Sivord, ancien mousquetaire du roi en 1734, fils de Jean-Josué de Sivord, dit de Baas, aussi mousquetaire du roi et capitaine de cavalerie.
  • Jean-Louis d'Olhassarry, seigneur d'Olhassarry d'Aroue, fut admis dans la 1re compagnie le 10 septembre 1735 et la quitta au mois d'août 1741. Il fut chevalier de Saint-Louis, conseiller du roi, commissaire ordonnateur des guerres et inspecteur général des hôpitaux d'Alsace, des Evêchés et de Lorraine.
  • Claude-Théophile de Boeil, baron de Boeil et de Coarraze, mousquetaire dans la seconde compagnie, 1737-1741, puis, successivement, capitaine de cavalerie au régiment de Sabran, chevalier de Saint-Louis, colonel du régiment de Royal-Cantabre, et colonel du régiment de Languedoc en 1762.
  • Bernard de Terride-Barinque, seigneur d'Escurès, mousquetaire du roi en 1738.
  • Pierre de Caro, mousquetaire en 1742.
  • M. de Laistre de Champgueffier, mousquetaire en 1742, fils de Jacques de Laistre, seigneur de Champgueffier, chevalier de Saint-Louis, major de la citadelle de Saint-Jean-Pied-de-Port, et de Jeanne de Saint-Esteben.
  • Pierre-Paul d'Espalungue, mousquetaire de la 1re compagnie en 1742, fut nommé chevalier de Saint-Louis et capitaine de cavalerie
  • M. d’Olhabarrats.
  • Nicolas d'Abbadie, de Nay, ancien mousquetaire en 1747.
  • Jean Domenger, seigneur de Hayet, ancien mousquetaire, fut pourvu d'une charge de conseiller secrétaire du roi en 1750.
  • Armand-Jean d'Uhart, baron d'Arbouet, mousquetaire en 1750, puis major du régiment de Royal-Cantabre et chevalier de Saint-Louis.
  • Jean-Vincent de Casamajor, marquis de Charritte, ancien mousquetaire de la garde du roi et cornette de la Colonelle-générale des dragons en 1753.
  • Philippe-Mathieu-Marie, comte, puis, marquis de Lons, entra dans la 1re compagnie des mousquetaires, en 1753, à l’âge de 15 ans; il fut nommé capitaine de dragons en 1755 et mourut en 1819, lieutenant général des armées du roi et commandeur de l'ordre de Saint-Louis.
  • Henri-Auguste d'Espalungue, baron d'Arros. capitaine au régiment des Bandes béarnaises depuis 1747, entra dans la 1re compagnie de mousquetaires en 1754 et fut ensuite aide de camp du duc de Tresme et du duc de Castries, et capitaine au régiment de Chartres.
  • Jean-Dominique de La Salle de Harader, mousquetaire dans la 2e compagnie, 1756-1759.
  • Joseph-Balthasar Dalier, ancien mousquetaire, époux d'Anne de Noguès, en 1756.
  • Jean-Louis de Fouron, seigneur d'Artiguelouve, né en 1734, servait dans la 1re compagnie vers 1754 ; il fut ensuite conseiller au parlement de Navarre en 1756 et gouverneur de Lescar.
  • Paul de Camou-Dadou, seigneur de Blachon, mousquetaire en 1760. Il mourut à Pau le 11 octobre 1781, étant capitaine au régiment de Royal-Cantabre.
  • Joseph de Casamajor, baron, puis marquis d'Oneix, en Béarn, admis dans la 2e compagnie en 1766, fut ensuite capitaine au régiment Colonel-général de la cavalerie.
  • Martin-Louis de Périer, baron d'Ussau, gouverneur de Saint-Jean-de-Luz, mousquetaire en 1769.
  • Antoine-Hubert d'Espalungue, seigneur de Louvie, abbé de Béost, mousquetaire de la 1re compagnie en 1770.
  • Gabriel-Xavier-Bernard d'Abbadie de Barrau, abbé laïque de Bastanès, seigneur de Laà de Maslacq et de Capdevielle de Bugnein, servit aux mousquetaires du 12 juin 1774 au 12 juin 1775 ; il était lieutenant-colonel d'infanterie et exempt des Cent-Suisses de la garde du roi en 1780.
  • Jean d'Agest, ancien mousquetaire en 1778.
  • Jean-Germain d'Abidos, ancien mousquetaire du roi en 1786.
  • Jean-Salvat d'Esquille, ancien mousquetaire du roi, chevalier de Saint-Louis, mort à Pau le 10 octobre 1787, âgé de 55 ans.
Liste établie par Jean de Jaurgain.



Page d'accueil  |  La vallée d'Ossau  |  Plan du site  |  Préparer votre séjour
Chants d'Ossau  |  Danses d'Ossau  |  Littérature  |  Gastronomie  |  En savoir plus...




Contact

www.ossau.org